AU CARREFOUR des RSG du Québec

Un lieu de rencontre en toute amitié!
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 un enfant une place, la solution

Aller en bas 
AuteurMessage
minipapou
Je capitule, je vous aime trop!
minipapou

Nombre de messages : 892
Date d'inscription : 30/11/2005

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 10:52

Trouver sur un autre site... ca réflete bien ce que je pense je trouve...

http://www.magarderie.com/forum/showthread.php?t=5151
Revenir en haut Aller en bas
mclamer
Mon ordi fait de la boucane, est-ce normal?
mclamer

Nombre de messages : 1085
Age : 36
Ville : Saint-Hubert Beach
Date d'inscription : 07/09/2007

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 11:19

bravo !! oui, la réalité pure et simple et oh combien certain n'y croient pas...
Revenir en haut Aller en bas
annicks
Je suis une hyperactive!
annicks

Nombre de messages : 174
Age : 42
Date d'inscription : 01/12/2006

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 13:02

ce texte, sert-il a promouvoir la garde en milieu privé ou bien à dénigrer le service accrédité?

ca me laisse un peu perplexe.

j'ai plutôt l'impression que les pauvres conditions de travail en milieux privé découlent de la concurrences qu'ils se font entre eux.

tout les parents que je connais, savent aujourd'hui que les remboursements anticipés existent.

je crois par-contre aussi, que le manque de places a contribution réduite, vient d'une mauvaise gestion de celles-ci. Elles devraient être attribué au besoin et non au caprice, et à un taux au pourcentage du revenu familiale.

étant accréditée, l'opinion de cette dame m'a un p'tit peu grafigné
Revenir en haut Aller en bas
bébelle
Zut, je ne peux plus me passer de ce forum!
bébelle

Nombre de messages : 1820
Ville : Lanaudière
Date d'inscription : 01/05/2006

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 13:29

Allo!

Le manque de place pour moi c`est pas ma réalité!...J`en ai eu parfois des places vacantes et pas de clients....je suis accrédité...comment ça se fait ? je vais vous le dire...j`avais des places...j`avais des clients...mais pas les bons clients...j`avais déjà 2 poupons qui n`avaient pas encore leur 18 mois...et une liste de 5 poupons qui attendaient...et une parfois 2 places vacantes en attendant que des plus vieux viennent...j`aurais été très contente de combler mes places et les clients très contents d`en voir si le ratio poupons n`était pas aussi bas...le gouvernement a mis de bas ratio pour assurer la qualité du service ...pas ma rentabilité...

Toutefois, je comprend que des poupons on ne peut pas en prendre plus que l`on peut s`en occuper....mais j`avais souvent des places qui se libèraient et mes poupons avaient entre 14 mois et 17 mois...alors...que faire je ne pouvais pas prendre d`autre poupon...même si les miens étaient des poupons plus âgés...

La solution....un assouplissement...le gouvernement nous dit travailleuses autonomes...mais on ne peut décider de presque rien...

Moi j`aurais souhaité que la règle pour les poupons soit un peu plus souple...genre 3 poupons dont un seul en bas de 12 mois...

Si cela avait été comme ça j`aurais plus souvent combler mes places et j`aurais été plus rentable et les parents plus contents...quand mes poupons auraient eu 12 mois et plus j`aurais pu intégré un nouveau poupon lors de mes places laissées vacantes lors des départs des plus vieux pour l`école ou l`installation...

Cette année j`enticipe encore la même chose...j`ai encore 2 poupons qui n`auront pas encore leur 18 mois et j`aurai une place vacante...j`ai encore 5 poupons sur ma liste d`attente...et je ne pourrai pas encore donner cette place vacante à mes clients...


Pour ce qui est de l`article...je n`en dirai pas trop sur le sujet...je trouve ça vraiment dommage que certain pour se remonter doivent descendre les autres...avant de critiquer quelqu`un tu dois marcher un mille dans ses souliers...cette personne semble ne pas l`avoir fait envers les milieux accrédités pour les discréditer comme ça...il y a de bon services de garde accrédités et des moins bons...il y a de bon services de garde privés et de moins bons...ça c`est la réalité!
Revenir en haut Aller en bas
mamirolle
Au secours! Je n'ai plus de vie!
mamirolle

Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 19/02/2009

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 14:24

Moi aussi ce post me laisse perplexe, est-ce que je me trompe ou seulement les garderies privées vont apprécier. De plus on parle contre les milieux accrédités , mais on oublie que les parents eux aussi profitent de se systeme et parfois à outrance. Pour les garderies privées bien que je n'ai rien contre, elles on aussi leur lacunes, alors faut en prendre et en laisser selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Pinaminija
Ça y est! Je suis dépendante!


Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 05/10/2005

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 19:41

Je suis accrédité et malheureusement je crois qu'elle a raison en bonne partie. C'est vrai que les privées doivent faire plus pour souvent moins de $$$. La solution rapide à ce problème serait que les heures et les tarifs soient les mêmes pour toutes les privées. Mais la concurence est forte au privé et les filles baissent leurs tarifs pour avoir de la clientèle ce qui ne devrait pas être. Si toutes chargeaient 25$ et offraient un 10 heures comme les accréditées,ça serait déjà ça de pris.

Quand elle parle de la qualité des accréditées vs le privé, elle n'a pas tord non plus dans le sens où la clientèle du 7$ court après nous et souvent l'accrédité mettera fin au contrat plus facilement en sachant qu'elle a une clientèle qui l'attend donc moins de casse-tête que celles au privé.

Et faut être honnête, avec tout ce qui se brasse, avec tous les commentaires des filles vs leur bc, si ce n'était du 7$ qui nous assure une clientèle, on serait une maudite gang à retourner au privé. Et moi aussi être privée, ça me ferais suer d'entendre les accréditées chialer si j'avais de la misère à combler mes places et à avoir un salaire qui a du sens. Faut voir ça de son côté de clotûre à elle.

De toute façon, ça ne devrait même pas exister privé et accrédité en même temps.....on devrait soit toutes êtres accréditées ou toutes au privé. On entendrait plus parlé de manque de places.D'ailleurs , avant la venue du 7$, je n'ai jamais entendu quelqu'un brailler qu'il ne trouvait pas de garderie.

Le gouvernement a créé un monstre avec ce 7$ et il ne peut malheureusement plus reculer. C'est rendu un enjeu politique ces maudites garderies là!!! Il garoche des millions partout.....règlons le problème et accréditons en masse. Ouvrez-en des places c'est tout!!!

Pina
Revenir en haut Aller en bas
Angely
Amenez-en des questions!


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 13/02/2009

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 22:15

Pinaminija

Oufffffffffff, moi je trouve que c'est domage pour le privé ....

mais je ne vois pas le pourquoi de denigrer les accredités... j'apelle ca de la jalousie. De plus c'est pas parce que l'ont est accrédité qu'ont ne peut pas vouloir améliorer son sort.

C'est pas parce que le privé a des conditions de misères que nous devons vivre cette même réalité, c'est quoi cette facon de faire ???

J'ai deja été au au pv et comme dans tout travail il y a des avantages et des inconvénients... j'ai fait le choix d'aller a l'accréditation et parfois je m'ennuie du privé ... avec toutes les règles de l'accreditations c'est pas toujours évident mais bon y a pas de travail parfait.

J'avoue être aller avec l'accréditation pour le salaire ainsi que le fait qu'ont a une plus grande demande de clientelle ... est-ce que cela fait de moi une mauvais rsg ????? Honnêtement ????

De plus beaucoup de pv aimeraient bien aussi obtenir l'accreditation et celles qui n'en veulent pas bein c'est un choix .... comme moi un jour qui ai fait mon choix .

Alors les filles cessez de nous denigrer, je compatise avec vous, je suis certaine que pour la plus part vous faites un bon travail tout comme nous ... mais la ont va pas commencé a se garocher des roches , quessez ca cette facon de faire !

angely :sage:
Revenir en haut Aller en bas
mamirolle
Au secours! Je n'ai plus de vie!
mamirolle

Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 19/02/2009

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 22:22

Moi je ne dis pas quel à tort sur tout, c'est plutôt la façon que le sujet est abordé que je n'aime pas. Que les rsg en privées ne se tiennent pas pour les prix, ne font pas des rsg accréditées des filles qui chialent pour rien.De toute façon c'est connue au Québec si un commerce ouvre quel que soit sa vocation un autre ouvre et essaie de lui couper l'herbe sous les pieds, que les rsg privées soit solidaires et elles n'auront pas à descendre les autres pour mieux se monter.
Revenir en haut Aller en bas
Francinette
Une vraie maniaque du forum! S.O.S, À l'aide!!!!
Francinette

Nombre de messages : 7773
Date d'inscription : 26/10/2005

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 22:34

Le probleme c'est que au privé n'importe qui demain matin peut s'improviser "éducatrice" sans aucune référence, il y a aura toujours cette problématique la dans la tete des parents de ne pas vouloir confier leurs enfants a la premiere venu qui perdra patience contre son enfant. ET je les comprend tres bien ses parents la de réagir ainsi. C'est tres difficile de faire ses preuves au privé et je crois que tant et aussi longtemps que les prix seront si bas dans la tete des parents ca voudra dire "prix sheap, service sheap".

J'ai moi meme chercher une place en garderie voila 14 ans alors que les services de garde étaient en agence, dans ce temps la tout était privé donc que j'aille en agence ou au privé je payais le meme prix 20$ par jour en agence et entre 12-15$ au privé dans ce temps la sauf les filles qui avait réussis a se faire un nom elle chargait 20$ aussi.

Je feuilletais les journeaux et je voyais des annonces mais chaque fois je me disais ben voyons tout a coup je tombe sur la pire colone qui s'improvise gardienne, c'était inconcevable pour moi de penser envoyer mon enfant chez quelqu'un qui n'était pas controler par personne dont je n'avais jamais entendu auparavent. Il y en avait quelques bonne dans ma ville mais tout le monde se les arrachait elles avaient des listes d'attente aussi longue que les filles en agence alors je me disais si elle elles ont des listes d'attente et que les autres doivent mettre des annonces dans le journal a des prix ridicules c'est qui doit avoir de quoi qui cloche chez eux certain ceux qui vont visiter ne prennent pas les place meme a ce prix la c'est que ca doit pas etre fort ben ben ...

Ca c'est ce que je pensais en tant que mere d,un bébé voila 14 ans alors je comprend tres bien la rétissance d'une mere aujourd'hui qui vis encore la meme réalité que moi, peut etre que vous etes tres bonne en milieu privé mais faire ses preuve c'set dur en maudit au privé et ce n'est pas en baissant vos prix que vous allez les convaindre au contraire dans notre société de consommation d'aujourd'hui consommer jeter ce qui coute pas cher vaut pas cher :(.

Pour moi faire affaire avec l,agence de ma ville était un gage de garantis que le milieu était propre, qu'il mangerais bien , qu'il serait bien installé pour dormir, dans ce temps la on se cassait pas trop la tete avec un programme d'activité hen on voulait jsute que la rsg s,occupe bien de notre enfants et aller en agence me donnait cette assurance la alors imaginer aujourd'hui dans la tete des parents ils ont meme plus de critere que moi j'en avais voila 15 ans :).


Alors non je pense pas que pour donner une place a chacun on pourra passé par le privé les parents n'embarquerons pas la dedans, la preuve meme avec le crédit d'impot il ne font pas plus confiance sauf quand une rsg accrédité décide de passé au privé la ca fonctionne a plein parce que le parent a la garantis qu'elle sait ou elle s'en va .
Revenir en haut Aller en bas
minipapou
Je capitule, je vous aime trop!
minipapou

Nombre de messages : 892
Date d'inscription : 30/11/2005

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyDim 24 Mai - 23:33

C'est un beau débat je trouve, et je suis contente de voir que tout se fait dans le respect.. j'avais un peu peur en mettant le texte ici que ca dégénère, mais je trouvais qu'il y avait de la consistance dans tout ca.

C'est vrai que le texte ne montre qu'Un coté de la médaille.... Le sien. Étant au privé, il me rejoint beaucoup. Par contre, ,c'est vrai aussi que des pommes pourris il y en a dans les deux milieux, mais je peux dire que dans mon cas, il y a tellement d'offre ici que j'ai de la difficulté a croire qu'un éducatrice en privé puisse offrir de la mauvaise qualité de service et avoir des clients quand même!

Je crois que peu importe ton statut.. acrédité ou privé, ca va avec l'offre et la demande.

Quand au prix qu'on charge, il est vrai que moi, il a fallut que je baisse de 25 à`20$ pour attirer la clientèle... parce que le bouche à`oreille ca fonctionne seulement quand tu est en service depuis un p'tit bout et que tu as pu faire tes preuves! Alors quand tu ouvres tes portes, tu dois attirer tes clients d'une facon ou d'une autres....

Je suis daccord avec Fraisinette sur le fait que l'accréditation rassure le parent. Malheureusement, tant que nos enfants compterons dans nos ratios, plusieurs éducatrices ne pourront se tourner vers ce gage de qualité pour le parent... Moi, avec 3 enfants qui rentre dans le ratio, on oublie ca hein???

Je croise les doigts pour que dans les négociations, les rsg fassent valoir la quantité de travail que leur demande le fait d'avoir leur enfants dans leur services de garde, ,et que le gouvernement reconnaissent ce travail en rénumérant pour l'enfant ou en l'excluant du ratio.... Ce jour là je serai la première a appeller le bc pour me faire accréditer... juste pour pouvoir donner au parent cette garantie de surveillance et la facilité de paiement qui va avec.
Revenir en haut Aller en bas
mamirolle
Au secours! Je n'ai plus de vie!
mamirolle

Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 19/02/2009

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyLun 25 Mai - 0:24

C'est ce que je déplore: et je te site" Je croise les doigts pour que dans les négociations, les rsg fassent valoir la quantité de travail que leur demande le fait d'avoir leur enfants dans leur services de garde, ,et que le gouvernement reconnaissent ce travail en rénumérant pour l'enfant ou en l'excluant du ratio.... Ce jour là je serai la première a appeller le bc pour me faire accréditer... juste pour pouvoir donner au parent cette garantie de surveillance et la facilité de paiement qui va avec."

C'est ce que j'aime le moins ,dans le texte on fait passer les mf accrédités pour des filles qui se plaignent tu nous dit que ça te rejoins, mais si les mf accrédités chialent assez pour avoir des meilleurs conditions vous êtes plusieurs à vouloir sauter la clôture j'avoue que ca me laisse un goût amer! Sérieusement relie ton texte......
Revenir en haut Aller en bas
minipapou
Je capitule, je vous aime trop!
minipapou

Nombre de messages : 892
Date d'inscription : 30/11/2005

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyLun 25 Mai - 1:04

Bon, ca fait 3 fois que j'essaie de répondre, sans arrivé à mettre les mots justes sur ce que je veux dire.... je me réeessaie : )

1- J'ai mis le lien pour ce texte car c'est la première fois que je lis noir sur blanc la réalité que je vis en privé.... Par contre, fréquentant les forums de rsg depuis plusieurs années, j'ai rencontrer beaucoup plus de tres bonne éducatrice accréditer que de mauvaise ou de profiteuse...

2- J'aurais du le spécifier dans le premier message... ca reflete bien ce que je vie au niveau de l'offre et la demande et des qualités de travail dans mon quotidien.... Pour le reste, je ne crois pas que tapper sur les rsg accréditer soit vraiment productif.

3- Je trouvais interressant de vous faire voir les deux cotés de la médailles... c'est peut etre mon erreur. Au lieu de mettre un lien, j'aurais pu écrire mon propre texte.... il aurait été un peu différent, mais il aurait rejoint plusieurs point de celui ci

4- Bien sur que j'espère que votre combat va me permettre de me tourner vers l'accréditation... qui ne veut pas améliiorer ses conditions de travail??? Au privé, on a aucun moyen de le faire.... Alors oui, j'aimerais bien me tourner vers l'accréditation, pour offrir au nouveau parent qui viendrait chez moi, ce sceaux de qualité et la possibilité financière du 7$... Je dis, au nouveau, car je crois avoir prouver à mes parents présent que je suis une bonne éducatrice et que le lien de confiance est fait.... mais c'est moins évident pour les nouveaux.... étant moi même parents je comprend à`quel point il peu être insécurisant de confier ses enfants à`une pure inconnue.... alors l'accréditation permet de les rassurer au départ : )

5- Croyez moi... si j'était accréditer, je serais la première au front pour promouvoir nos droit et nos besoins.... malheureusement je n'ai pas voie a ca... mais je milite avec vous dans mon coeur.

Bref, je ne demande pas a personne d'être d'accord en tout point avec le texte que j'ai mis en lien.... je suis moi même en désacord avec plusieurs points.... par contre, ne trouvez vous pas interessant de voir d'autres cotés du même travail??? moi oui.... c'est d'ailleur une des raison qui fait que je fréquente les forums de rsg.... on y trouve une diversité et ca nous permet de voir la réalité de toutes une chacune... et je trouve ca super.



4-
Revenir en haut Aller en bas
mamirolle
Au secours! Je n'ai plus de vie!
mamirolle

Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 19/02/2009

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyLun 25 Mai - 1:41

Tu as raison, la ton texte est vraiment plus clair et il dit bien le fond de ce que tu pense. Oui j'aime bien lire et voir l'autre coté de la médaille, mais j'aime bien rectifiez les choses quand elles me semble injuste ou quand je ne partage pas le même avis. Ca ne veux pas dire que je ne trouve pas la discussion intéressante. C'est ça un forum, on partage nos idées.
Revenir en haut Aller en bas
minipapou
Je capitule, je vous aime trop!
minipapou

Nombre de messages : 892
Date d'inscription : 30/11/2005

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyLun 25 Mai - 2:00

En effet, c'est vrai que les débats peuvent etre interressant en terme d'échange de point de vue. En fait mon malaise venait plus du fait que je ne suis pas l'auteur du texte et que je ne veux pas défendre tout ce que contient ce texte. J'aurais du etre plus clair et je suis contente d'avoir rectifier les choses.
Revenir en haut Aller en bas
mamirolle
Au secours! Je n'ai plus de vie!
mamirolle

Nombre de messages : 562
Date d'inscription : 19/02/2009

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyLun 25 Mai - 2:11

Oui car ton deuxième post , moi je te suis et je suis en accord avec.Tu sais moi au privé je ne sais pas s'il y a une association ou pas mais vous auriez intérêt à avoir tous le même prix. De toute façon il y a retour au trois mois. Si le prix du privé était pour tous $25.00 ou $30.00 pour un poupon exemple ce serait plus juste. Faut se tenir c'est pour ca que les rsg accrédité se sont tannés d'être seul dans leur sous-sol, beaucoup on vécu des abus de la part des Bc, mais c'est encore un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
mclamer
Mon ordi fait de la boucane, est-ce normal?
mclamer

Nombre de messages : 1085
Age : 36
Ville : Saint-Hubert Beach
Date d'inscription : 07/09/2007

un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution EmptyLun 25 Mai - 11:22

minipapou a bien résumé ce que je pense aussi vis-à-vis du texte !
et aussi ce que je vis en tant que rsg au privé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




un enfant une place, la solution Empty
MessageSujet: Re: un enfant une place, la solution   un enfant une place, la solution Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
un enfant une place, la solution
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CMU et enfant placé en famille d'accueil
» qui a un enfant avec un TDA
» Des mamans d'enfants aux troubles autistiques ?
» Un enfant ça coute cher
» Un autre enfant apres la dpj

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AU CARREFOUR des RSG du Québec :: AU COEUR DE NOS PRÉOCCUPATIONS COMME RSG :: Les dessous du métier de RSG :-
Sauter vers: